massage-dijon

Conseils et méthodes pour masser son bébé

Petits et grands sont aptes à se faire massé. Les bienfaits sont communs : relaxation, bien-être, détente. Vous hésitez à masser votre bambin vu sa taille et sa vulnérabilité. Apparemment, vous constatez que bébé a besoin de se relaxer, mais vous ne vous sentez pas prêt pour lui masser. Après tout, est ce que cela se fait ? Si oui, comment procéder ?

Apprenez à connaitre ses besoins

Bien que votre gamin soit encore petit, il possède des besoins vitaux. Apprenez, dès son plus jeune âge, à connaitre ses besoins. Certes, au début, il ne peut les exprimer que par des pleurs, mais au fil du temps vous allez tout comprendre. Par la suite, vous serez plus que des alliés. Le bien-être est fondamental pour vous ainsi que pour votre bébé. Est-ce qu’il y a un âge précis pour être massé ? Prescrire le massage après les deux premiers mois de naissance est tout à fait logique. En outre, retenez que durant les deux premiers mois, les caresses sont admissibles. La pratique se fait moins de dix minutes par jour et de façon régulière. Attention à la tête ! C’est encore fragile. Massez avec douceur et n’insistez pas sur le crâne.

Quelques techniques

Le massage pour bébé est très conseillé avant son coucher, ou après sa douche dans l’optique où massage rime avec relaxation et détente. Ne massez jamais après le repas. Sachez que l’environnement doit-être serein, paisible pour le bambin et vous-même. Soyez détendu ! Vous pouvez vous organiser pour que l’endroit soit familier à vos enfants. Par exemple, allongez-le sur son lit et pratiquez un massage de l’intérieur vers l’extérieur. Attention à la colonne vertébrale ! C’est un point crucial pour tout-être vivant. Si votre enfant commence à pleurer longuement, c’est qu’il n’est pas prêt. Recommencez une autre fois. N’insistez pas. Il est tout à fait possible que bébé ne soit pas en mesure de se faire massé : il est rassasié, il a faim ou dans le besoin de dormir.

Un, deux, trois…

Premièrement, mettez-le au chaud, bien détendu et au calme. Avant d’entamer tout massage à votre petit-être, préchauffez vos mains en les frottant avec de l’huile essentiellement naturelle. Il est possible d’utiliser de la crème hydratante spécial bébé, de préférence inodore, sans paraben et sans alcool. Vérifiez que votre bout de chou ne soit pas allergique au produit que vous utilisez. Deuxièmement, il est toujours pratique de commencer par la tête en allant vers les épaules, la poitrine, l’abdomen, les cuisses, les jambes et les membres. À noter que vous devez tout le temps garder une main sur votre bébé. Il doit se sentir en même temps rassuré et soigné. Pendant la relaxation, évitez les comptines et conversations. Cela pourrait vous perturber. Troisièmement, après le massage, y a-t-il une possibilité de faire bobos ? Oui, c’est tout à fait normal surtout durant vos premières macérations. Ne craignez rien. Le bien-être du bébé fait le bonheur de la famille. Dans ce cas, mère et enfant doit-être en parfaite entente pour les massages ou autres.

Quitter la version mobile